L'échauffement

Pas tout à fait comme sur la photo... (CDF Langeac 2019)

L'échauffement

     Bien s’échauffer avant l’effort et bien s’étirer après, c’est le meilleur moyen d’éviter les chutes, de prévenir les blessures et de bien récupérer.

Avant de démarrer la moto, il est important d’y consacrer au moins une bonne dizaine de minutes.

En effet s’échauffer avant une balade, un entraînement ou une compétition va préparer le corps aux futures sollicitations.



Voici une proposition de marche à suivre :

1. Débuter par des exercices accélérant le réveil musculaire, augmentant le rythme cardio-respiratoire et faisant monter la température des muscles.Ils peuvent prendre la forme de course sur place en alternant avec des sautillements pieds joints, en avant, en arrière, des talons-fesses, des montées de genoux groupés sans oublier les membres supérieurs et le tronc en effectuant des rotations d’épaules, de poignets et de cou.

Remarque : il est intéressant de faire précéder ces exercices par 10-15 mins de footing ou de home-trainer (à une vitesse où l’on peut tenir une discussion) tout en instaurant progressivement des variations du rythme plus ou moins tenues. Ne pas se mettre dans le rouge et bien boire.

2. Après un retour au calme, mettre en place une série d’étirements actifs° qui vont permettre de garder les muscles chauds. Cette technique combine simultanément à l’allongement du muscle une contraction du même muscle (pendant 6 à 8 secondes).Voici par exemple un enchaînement de 7 exercices fondamentaux d’étirements actifs : (rester debout) commencez par les mollets, les muscles postérieurs et antérieurs de la cuisse, ensuite passez à ceux du dos, du cou, des épaules et terminez par les extenseurs et fléchisseurs de la main.

° cf " Guide des étirements du sportifs " par Christophe GEOFFROY.

3. Buvez encore. Enfin, il est toujours bon, avant de faire péter les chronos, de monter sur la moto et de faire 5 minutes d’exercices spécifiques de pilotage, histoire de bien prendre en main sa monture.


Sinon il suffit de rouler cool au début et d’augmenter progressivement le rythme.

Ca y est, vous êtes parés. Bonne sortie !