CDF Puy en Velay 2009

Le MC le Puy, amené par l’indémodable Louis LETURC organise la finale de France. Des chemins que les équipes d’AMIS connaissent assez bien, un parcours classique, mais de tout premier choix où de grandes pages de l’enduro ont été écrites du côté du Brignon. 3 binomes médecin / paramédical pour couvrir les 80Km de liaison, Docteur RIVEMALE sur l’X’TREM et Madame le Docteur Evelyne GONIN pour la ligne et la Cross test. Evelyne qui a débuté avec un peu de responsabilité le vendredi soir lorsque les officiels de la FFM lui ont demandé d’examiner les sieurs KNIGHT et ERICSON afin de leurs rédiger leurs certificats de non contre-indication à la pratique du sport motocycliste en compétition. En effet, pour être engagés sur une épreuve du championnat de France les deux colosses ont pris des licences à la journée. C’est donc avec une conscience professionnelle sans faille qu’Evelyne les a examinés des pieds..... à la tête. Tous deux étaient aptes.




Bilan Médical

Pas mal de travail tout au long de ces deux journées d’un peu plus de 6 heures. D’abord dans les spéciales où Evelyne a été bien occupée.

Un traumatisme abdominal avec probable fracture du rein.

Une fracture de clavicule

Une contusion thoracique


Les liaisons, cassantes, longues, usantes, truffées de cailloux ont fait pas mal de dégâts :


Une fracture de sacrum prise en charge par Docteur FEUILLADE avec une évacuation bien difficile avant la spéciale extrême.

Un traumatisme cranien avec PCI hospitalisé 24 H


Baptême du feu pour Michel CUNY, médecin de montagne à Val d’Isère, qui effectuait sa première médicalisation AMIS : deux traumatismes des membres.


Pour le Dr Yann Leveque 4 médicalisations :

samedi en liaison TC+ pc avec fracture d’un méta de la main

gauche

Une douleur lombaire après une réception appuyée

Une entorse de cheville

Une contusion au niveau de l’insertion du tendon d’Achille G sans signe de rupture .

Une plaie superficielle de la main.

L’accident de Julien Gauthier

En fin d’après midi, la pression montait du côté des inters. Et en début de troisième tour, sortie de la ligne, nous étions auprès de Julien GAUTHIER victime d’une fracture de la mâchoire inférieure. Évacué sur le CHU de Clermont Ferrand, il a été opéré dés le mardi. Plaque et contention dentaire vont le contraindre à se nourrir liquide pendant au moins un mois... Pas glop !



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Cet enduro peut s’appeler le "trois en un" : trois courses avaient lieu en même temps, la manche française du championnat d’Europe, une ligue d’Auvergne le samedi et une autre le dimanche. De fait, Mi