Aveyronnaise 2007

Après un petit mois de repos, nous avons à nouveau attelé les remorques, les bleues dessus et en avant pour trois jours de rodéo dans l’Aveyron. Comme partout en France, un temps bien entendu pourri. Tout au moins le jeudi. Avec une amélioration le second jour, et un franc beau soleil le samedi.


L’équipe menée par la "cloche" (Jacques MOLY) est désormais rodée et nous a proposé de bien beaux CH. Je vous livre en vrac ce qui me reste en mémoire : Deux CH avec de multiples traversées de guêts, zigouigouis à travers les rochers trempés... adorables. Une montée dans la caillasse genre championnat de France, qui nous a mis le palpitant en zone rouge. Des grandes pistes roulantes pour envoyer du gros. Un samedi avec une caillasse tous les 20 cm, toutes scellées dans le sol et t’arranchant le guidon des mains chaque fois que tu en touches une. Pour ce qui est des spéciales, celles tracées dans les chaumes étaient moins drôles qu’à l’habitude car trempées et transformées en patinoires. D’autres avec des passages techniques en sous bois valaient le détour. J’allais oublier les magnifiques étendues de bruyère en fleur. Faut j’amais oublier d’aller voir la bruyère en fleur au moins une fois par an.


Du côté d’AMIS, nous n’avons pas chaumé : multiples évacuations. Rien de dramatique, mais de quoi nous occuper jusqu’à la toute fin de la course.


Enfin un grand merci aux femmes qui ont été à l’honneur et surtout diablement efficaces : Evelyne sur le plan médical, présente en spéciale et au camion, arrondissant toujours bien les angles lorsqu’il le faut, et surtout qui possède un carnet de chèques lorsqu’il s’agit de payer les restaurants et les hôtels.

La seconde "merveilleuse" se prénomme Emma. Une nouvelle recrue débauchée de chez DIOR, passionnée de moto et qui comprend tout même si on ne lui a rien expliqué. Rarissime.



Les résultats : PICHON premier avec du PHLYCSTOP à la main droite. L’invention du siècle ce truc !

Martial DELORME


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

On ne le savait pas, nous l’avons appris : la Corse est le premier producteur mondial de cailloux. En quantité rapportée au mètre carré, elle est très très loin devant le Maroc. C’est donc dans ce par